logo

Institut de Parasitologie et de Pathologie Tropicale

L'Institut de Parasitologie et de Pathologie Tropicale de Strasbourg (IPPTS) a pour objectif l’étude et l’enseignement des pathologies parasitaires fongiques et tropicales.

L’enseignement de la parasitologie a débuté sous le second empire avec Louis Engel puis par Hermann Wasserfuhr qui mena de larges enquêtes sur le paludisme en Alsace en 1878 avec un célèbre entomologiste Fritz Eckstein, tué dans cet institut lors de la deuxième guerre mondiale.

Jacques Callot, grand résistant, chef de service de parasitologie et doyen de la faculté de médecine après 1945 fonda l’institut sous sa dénomination actuelle en 1961.

L’IPPTS fut ensuite dirigé par le Pr Michel Krémer qui développa des activités entomologiques de renommée internationale et constitua une collection entomologique de référence unique sur les Culicoïdes.

Le Pr Truong Thai Kien lui succéda et développa l’immunologie parasitaire et l’étude de Toxoplasma gondii. 

images-accueil-001 images-accueil-002

Le passé a forgé certaines des thématiques actuelles dont celle sur la taxonomie des Culicoïdes ou sur la physiopathologie de la Toxoplasmose.

D’autres thématiques de recherche plus tropicales se sont ajoutées sur le paludisme et le VIH, deux pandémies majeures, entre autres en Afrique. Le Pr Ermanno Candolfi, spécialiste de la toxoplasmose, et le Pr Olivier Rohr, spécialiste du VIH, co-dirigent actuellement l’IPPTS.

Son personnel est un personnel mixte hospitalo-universitaire originaire aussi bien des universités françaises, allemandes, africaines ou roumaines.

Le personnel contribue également à l’activité hospitalière du Laboratoire de Parasitologie et de Mycologie Médicale des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (LPMM).

Il accueille chaque année 10 internes de biologie médicale qui sont formés au LPMM ainsi que des internes de spécialité et de nombreux étudiants d’Europe, d’Afrique ou d’Amérique du Sud, formés à la recherche au sein de l’équipe d’accueil « Dynamics of Host-Pathogen Interactions » reconnue par l’AERES. L’IPPTS héberge aussi le laboratoire associé « Pôle sérologie » du Centre National de Référence de l’InVs pour la Toxoplasmose et collabore avec de très nombreuses universités françaises, européennes, sud et nord-américaines, et africaines.

Depuis 1961 les membres de l’IPPTS ont publié plus de 300 publications nationales et internationales.

Affiliations

logo hopitaux-universitaire-de-strasbourglogo unistraLogo medecine rougeIUTDHPIlogo pharma

Copyright © IPPTS By Visuapub - Réalisation charte graphique et site internet : Visuapub